Erreur #1 – mettre trop de mots clés dans vos groupes d’annonces

Pour avoir du succès dans votre campagne, vous devez penser comme un tireur d’élite! 

Google AdWords n’est pas un outil d’annonce de masse, mais bien un outil de précision. C’est la règle de 80/20, vous devez bien choisir votre cible et faire déclencher sur des mots clés qui vous rapporteront des ventes à court terme.

Trop de mots clés dans un groupe d’annonces aura pour effet des rendre vos annonces non pertinentes.

— Oui, et alors!?

Google aime la pertinence.

Google s’est donné comme mission « d’organiser l’information à l’échelle mondiale et de la rendre universellement accessible et utile ».  En effet, son modèle d’affaires repose en grande partie sur la pertinence des résultats de recherches. Google s’est taillé une place de leader en offrent aux « googleurs » des réponses précises à leurs questions. C’est exactement dans cet esprit que vous devez penser votre sélection de mots clés.

Si vos mots clés nos aucun lien avec le contenu de vos annonces, nécessairement les « googleurs » ne cliqueront pas sur l’annonce.

— Oui, mais, quel est le problème Francis? Si les gens ne cliquent pas sur mes pubs, ça ne me coûte rien…

Oui, mais non! Les annonces avec un CTR (Click Through Rate qui signifie en français: taux de clics) trop faible seront jugées par Google comme non pertinentes et comme je l’ai mentionné, Google AIME la pertinence et il pénalise la NON-pertinence. Comment? En augmentant le coût au clic et en déclassant les annonces au profit d’annonce plus ciblée.

Un CTR trop bas = un coût au clic plus élevé.

Donc, combien de mots clés par groupe d’annonces?

Bonne question. Règle générale, je ne mets jamais plus de 5 à 10 mots clés par groupe. Les mots clés doivent être relativement similaires ou être des synonymes. Un seul sujet par groupe.

Erreur #2 – ne pas utiliser les mots clés négatifs

La liste des mots clés à exclure peut littéralement vous faire économiser 70% de votre budget de publicité. C’est un must pour toutes les campagnes AdWords!

Peu importe votre niveau d’excellence de la sélection de vos mots clés, il est probable que certains termes de recherche inappropriés déclenchent la diffusion de vos annonces. C’est ici que les mots clés négatifs entrent en jeu.

Par exemple, si j’étais un courtier immobilier et que je voulais créer campagne, un de mes mots clés pourrait être: courtier immobilier. Pas de surprise jusqu’ici.

Ça semble assez précis n’est-ce pas? Eh bien que ce passe-t-il quand une personne qui s’intéresse au métier fait une recherche comme : formation courtier immobilier ou salaire courtier immobilier? Oups, votre annonce est apparue.

En utilisant l’ensemble des outils de Google, vous devriez être en mesure d’éliminer la majorité des termes que vous souhaitez utiliser comme négatifs… maintenant vous pouvez comprendre pourquoi c’est un must.

Erreur #3 – ne pas utiliser les correspondances de mots clés

Lors de la création d’un groupe d’annonces, Google Ads défini par défaut les mots clés en correspondance requête large, ce qui entraîne un lot de recherches que vous n’aviez pas prévues.

Par exemple, si vous êtes un fleuriste à Québec et que vous utilisez Google AdWords, vous pourriez inclure dans vos groupes d’annonces le mot clé « livraison de fleurs à Québec ». Vous supposez qu’un utilisateur doit taper l’expression « Livraison de fleurs à Québec » dans Google pour voir votre annonce et commander un bouquet de roses à sa douce moitié. Cependant, ce n’est pas toujours le cas et ça peut vous couter cher! 😉

Par défaut, vos annonces peuvent s’afficher sur une grande variété de recherches. Votre mot clé en requête large signale à Google d’afficher votre annonce pour des recherches comme « comment faire pousser de roses ». L’intention derrière cette recherche n’est certainement pas de faire livrer des fleurs à sa douce , mais vous payez quand même pour ce clic non pertinent.

Il existe quatre types de correspondance principaux:

Apprenez à les utiliser pour raffiner la pertinence de vos annonces et sauver plusieurs centaines de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *